UA-72462198-1

11 - FESTIVAL DE CULTURE CUBAINE à EVERE 2007

FESTIVAL DE CINEMA CUBAIN

 pasquin

     

Affiche du cinéma itinérant  (Thème du film Por primera vez)

Un Festival de cinéma cubain aura lieu du 18 au 21 octobre 2007 au Centre Cultuel de la Commune d'Evere

Une collaboration entre la Commune d'Evere, les Amis de Cuba.asbl et "Cubanos de Bélgica.asbl avec l'appui de l'ICAIC et de l'Ambassade de Cuba en Belgique.

 _________________________________________________


 

Jeudi 18 octobre 2007 à 20h30 

 CINÉMA suivi d’une rencontre débat sur la réalité cubaine d’aujourd’hui.

 Se permuta

affiche se permuta2

 (Echange d’appartements)Juan Carlos Tabio – 1983 – 103 minutes

 Comédie - Interprètes :  Rosita Fornés, Isabel Santos, Mario Balmaseda, Ramón Veloz. 

 Synopsis   Les échanges répétés d'appartements d'une mère et de sa fille à la recherche d'un quartier chic et d'un beau parti. Une aventure rocambolesque avec pour toile de fond la crise du logement à La Havane. Gloria, une modeste couturière aux idées de grandeur, veut déménager vers un  beau quartier afin d’éloigner sa fille, Yolanda, de son amoureux, un simple mécanicien. Après de nombreuses péripéties elle est sur le point d’obtenir la maison de ses rêves. Mais Yolanda lui réserve une grande surprise.



 Vendredi 19 octobre 2007 à 19h   

 Vernissage de deux expositions

1.         Exposition d’un peintre cubain : Cleton Edghill Ford

2.         Exposition d’une collection d’affiches du cinéma cubain.            

  En présence de Mr Elio Rodriguez Perdomo Ambassadeur de la République de Cuba au Bénélux.



 DSC03051.

A 21 H Concert : « Tumbao Cubano"      



Samedi 20 octobre 2007 à partir de 17h 

Por primera vez   (Pour la première fois)Octavio Cortázar – 1967 – 10 minutes

por primera vez1

«Los Mulos» dans les montagnes de Baracoa. Les unités de projection itinérantes du «Cine Móvil» amènent le cinéma dans les zones rurales, dépourvues de salles. Dans une contrée reculée de la province d’Oriente, des enfants et des paysans âgés découvrent la magie de l’écran pour la première fois, avec le même regard émerveillé que celui des premiers spectateurs du Cinématographe Lumière. Ils s’amusent des gags de Chaplin.


"El Cine Invisible en plena luz"     11 minutes(Le cinéma invisible sort de l'ombre)         

2007 – Anne Delstanche et Humberto Mancilla

 DSC02962net

Synopsis     Depuis 5 ans la petite ville de Gibara accueille avec enthousiasme le  Festival International du Cinéma Pauvre. Une initiative en faveur d'un cinéma alternatif et indépendant, pour la démocratisation du cinéma.

Ce court métrage est le résultat de la rencontre sur place de deux réalisateurs du « cinéma pauvre ». L'une Belge, l'autre Bolivien. Il vous transporte quelques minutes dans l’ambiance chaleureuse de cette petite ville accueillante et très fière de son festival.

 Suivi d’une rencontre débat sur le cinéma cubain.


El Benny  120 minutes                                                                    

2006 - De Jorge Luis Sánchez                                      

 images

La vie du célèbre musicien mort prématurément à 43 ans.

 


Paginas del diario Mauricio (Quelques pages du journal de Maurice)     Manuel Pérez Paredes 2006 – 135 minutes 

paginas6

Interprètes: Rolando Brito (Mauricio), Larisa Vega (Elena), Enrique Molina (Guillermo), Blanca Rosa Blanco (Mirta), Yipsia Torres (Tatiana), Solange Ramón 

 Synopsis     La Havane septembre 2000. Mauricio à 70 ans. Un homme seul depuis la mort de son épouse. L’histoire raconte les 12 dernières années de sa vie. Se mêlent les dimensions personnelles et le contexte social des années 90 marqué par de profonds changements politiques, sociaux  et économiques à Cuba qui ont transformé les bases éthiques et humaines de ces générations. C’est l’histoire des cubains d’aujourd’hui, de ceux qui sont restés malgré la crise et les doutes. C’est l’histoire de la « période spéciale » car il s’agit bien ici du bouleversement politique et idéologique engendrés à Cuba par la disparition de l’Union Soviétique, et la terrible crise économique qui a provoqué l’exode des balseros.  Mauricio est un révolutionnaire convaincu qui vit une série d’événements qui le rendront amère, le feront douter, l’obligeront à réfléchir, mais ne le pousseront jamais à quitter Cuba. C’est l’histoire de ces années racontée au travers de la vie des personnages.

 


Dimanche 21 octobre à partir de 16h

La luz de los sentidos     (La lumière des sens) 2006 - de Alberto González 

 Copie-de-La-luz-de-ls-.

   Un court métrage découvert au Festival du cinéma pauvre. Il met en scène un homme hors du commun. Peintre, photographe, philosophe et aveugle. Un esprit résolument positif. Une magnifique leçon de vie de courage et d’humanité.

 

Vampiros en La Habana   (Les vampires à La Havane)   Juan Padrón – 1985 – 85 minutes

 vampiros en la habana

 Synopsis :    Pepito mène une vie heureuse à La Havane entre sa trompette, sa copine et sa rébellion contre le général Machado, il ignore qu’il est en fait un vampire et que son oncle Werner Amadeus, lui-même vampire, a mis au point une formule qui permet à ses congénères de sortir au soleil, et se sert de son neveu comme cobaye depuis qu’il est tout petit. Une formule très vite convoitée par les sociétés vampires des quatre coins du monde…

 

Hello Hemingway  Fernando Perez  1990  - 1h30  Drame

 hellohemingway

Synopsis :     Etudiante, Larita vit à La Havane. Son voisin n'est autre que l'écrivain Ernest Hemingway dont elle lit  "Le vieil homme et la mer".  Elle trouve dans la détermination du pêcheur Santiago une métaphore pour sa propre vie.  Comme la plupart des jeunes de sa génération, elle est fascinée par la culture nord-américaine. Tous espèrent, en cette année 1956, la chute du régime corrompu de Batista.  Elle doit obtenir la caution d'un citoyen des USA, censée prouver qu'elle pourra s'adapter à l'american way of life.  Son illustre voisin, pourra t-il l'aider? L'idée qu'Hemingway nous livre, que l'homme peut être détruit mais jamais vaincu, est  la réflexion la plus belle que l'on puisse faire sur l'être humain.

 

Madagascar   Fernando Pérez – 1990 – 53 minutes   Drame

Madagascar

Synopsis:   Laura, prise dans le train-train de sa vie de mère et de professeur à l'université, perd toute capacité de rêver. Son adolescente de fille menace, quant à elle, de s'égarer dans des rêves interminables, toujours à la recherche d'autre chose. Y-a-t-il encore un pont entre les deux femmes, la première enlisée et incompréhensive, la seconde saisie par des crises mystiques, l'euphorie-rock et des prises de tête 'cosmiques' ? Laura commence à remettre en question sa propre vie et à considérer autrement le monde de Laurita. Leurs continuels déménagements ne sont qu'une fuite d'elles-mêmes et de ce monde sans repères ni sens. Ce monde dont aimerait enfin se détacher Laurita. Comme beaucoup d'autres jeunes, elle aimerait partir n'importe où, vers un lieu imaginaire riche de mystères et de promesses, "Madagascar", lieu de tous les rêves et de tous les désirs

 Fernando Pérez (né en 1944) crée une réalité faite de symboles subtils et de sensibilité à fleur de peau. Il peint le portrait d'une génération à partir d’une histoire très personnelle qui nous concerne totalement. Le ton est juste, sans pression ni remplissage, il nous renvoie à ce qui perdure en chacun de nous de nostalgie et de l'idée du bonheur. (Un des tous grands réalisateurs cubains avec Tomás Gutierrez Alea

                                                                                                                  .

La Havane, l’utopie en construction    Anne Delstanche – 2006 -  43 minutes (Documentaire)  

HAB MAS (56)

Synopsis :Le centre historique de La Havane est depuis quelques années, l'objet d'un fabuleux projet de restauration. Un projet original et salué par de nombreux prix internationaux car il est plus qu'un projet d'architecture et d'urbanisme, c'est aussi un projet social et culturel où les habitants restent dans leur logement, participent et sont sensibilisés à la conservation du patrimoine. Un projet autogéré par la ville de La Havane.Le film explique l'originalité du projet et donne la parole aux différents intervenants et aux habitants du centre historique. Une œuvre impressionnante même si le travail qui reste à réaliser est gigantesque.   



Ce festival du cinéma cubain se déroulera sur deux sites, d'une part au centre culturel d'Evere et d'autre part au Botanique. Vous trouverez le programme du Botanique à l'adresse suivante:  

http://www.america-latina.be/america-latina-cinema.htm

Organisation:

Site Evere: "Commune d'Evere", "Amis de Cuba", "Cubanos en Bélgica".

Botanique: "Itinéraire", "Maison d'Amérique latine".

 

______________________________________


Le Festival de la culture Cubaine qui s'est déroulé entre le 18 et le 21 octobre 2007 au Centre culturel d'Evere a été un succès. Beaucoup de monde et beaucoup d'intérêt.

Merci encore a tous ceux qui ont collaboré.

Voici quelques photos de l'événement.

 

 ......................................................................................................                                                                                                                 

B3134b.
L'inauguration en présence de représentants de la commune d'Evere.  
                                                                      
 
B3132b
.                                                                                                                     

du peintre, Cleton Edghill Ford, de l'Ambassadeur de Cuba, Elio Rodriguez Perdomo et de l'attachée culturelle, Gilma Moreira lino.    

.                                                                                                                                                               
B3135b.
                                                                                                          .

 

Festival cine y cultura
Exposition d'une collection d'affiches du cinéma cubain            
                                                                 .
 
Festival cine y cultura1
.                                                                                                                        .
Festival cine y cultura5
.                                                                                                                        .
Festival cine y cultura6
.                                                                                                                        .
Festival cine y cultura9
.                                                                                                                        .
Festival cine y cultura7
.                                                                                                                        .
Festival cine y cultura8
.                                                                                                                        .

.                                                                                                                        .
Festival cine y cultura10
.                                                                                                                        .
Festival cultura cine
.                                                                                                                        .
450 3

.                                                                                                                     .
450

.                                                                                                                     .
450 6

.                                                                                                                     .
450 2

.                                                                                                                      .
450 5

 

 

 


Écrit par Anne Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.